La Geek Attitude

A la recherche de solutions pour améliorer le quotidien


Poster un commentaire

Jarvis@Home v2, la suite.

J’ai un peu attendu avant d’écrire cet article car quelques versions ont été nécessaires pour stabiliser Jarvis@Home v2 Beta.

La prochaine arrivée, d’ici deux semaines au plus tard, de notre seconde princesse n’arrange rien au fait que j’ai de moins en moins de temps à consacrer à ma domotique… Et également à mes autres passions dont la musique.

J’ai testé cette version sur mon téléphone que j’utilise au quotidien avant de la deployer sur ceux qui sont dédiés au pilotage par la voix de Jeedom. Dès qu’elle a été 100% compatible avec la configuration v1 (nécessitant quand même quelques petites adaptations de configuration) et suffisamment stable , je les ai migré.

La fonction majeure que j’attendais avec impatience était la gestion du volume via des options supplémentaires dans la requête HTTP pour effectuer le TTS. Je voulais pouvoir faire des notifications vocales en fonction de différents éléments de ma domotique… Par exemple, si ma fille fait sa sieste (grâce à l’utilisation du plugin mode), je veux que le volume soit plus bas que le niveau utilisé habituellement.

Comme déjà expliqué dans mon article précédent, la v2 a pour nouveauté de fonctionner avec un serveur web sur le téléphone, toute la configuration est présente sur le périphérique et accessible par votre navigateur préféré. Il est donc possible de créer des interactions directement dans l’application sans utiliser celles de Jeedom et définir la requête HTTP nécessaire à l’exécution de la commande dans Jeedom (ou tout autre logiciel de domotique).

Pour utiliser la v2 comme la v1, il faut utiliser la configuration Jarvis V1, mettre le mot-clé si ce n’est pas Jarvis, définir la requête HTTP dans la notification de status situé dans les settings dont le lien est situé en haut à droite côté application.

Côté Jeedom, les scripts pour le TTS gérés par le plugin du même nom doivent être revu car le format a changé pour permettre de gérer plusieurs options dont le volume. J’ai splitté le seul que j’avais pour faire du TTS en trois pour avoir 3 niveaux sonores différents.

Je vous invite à visiter le site web du concepteur qui a effectué un travail monstrueux pour avoir plus détails même si une série d’exemples est présente dans le menu API.

Dès que je peux, je testerai les autres fonctions avec mon téléphone.

En dehors de Jarvis@Home, je dois encore recevoir des sondes de température pour les ajouter dans les chambres et gérer les réversibles, avancer sur l’utilisation d’une carte Arduino pour récupérer la consommation d’eau. S’ajoutera aussi la gestion de la piscine (éclairage, temps de filtration en fonction de la température) si mon projet d’en construire une se concrétise.

Je pense également parler dans un prochain article de mon utilisation des modules BroadLink RM-Mini et du petit projet d’une pièce à imprimer en 3D.

Et pour finir, voilà que cela fait 72 jours que ma Jeedom SMART tourne sans broncher et sans bugs…


Poster un commentaire

Jarvis@Home v2

Comme vous l’avez surement pu le constater dans mes différents articles, le pilotage par la voix de mon installation domotique est une fonction que j’apprécie fortement et la découverte il y a quelques mois de Jarvis@Home m’a permis de parvenir à mes fins.

J’ai eu la grande joie d’être contacté directement par le concepteur de cette application pour être bêta-testeur de la version 2.

Je viens de l’installer et je prépare tout pour faire des essais.

En attendant, une petite démo:

 

La grande différence par rapport à la v1 est l’interface web qui permet de charger une configuration sur le téléphone avec les interactions qui seront demandées où on configure l’ID de la commande dans le logiciel de domotique.

A suivre…


Poster un commentaire

Comment j’utilise JARVIS@Home?

Après quelques demandes à travers le forum et par plusieurs collègues, voici comment j’utilise JARVIS@Home et comment je l’ai configuré.

Il y a 2 terminaux dans la maison pour le moment. Ces deux terminaux me servent pour commander ma domotique dans deux pièces différentes, avec des besoins différents. Ils remplacent donc définitivement mes deux lapins Karotz que j’utilisais principalement pour le TTS.

Afin de bien dissocier les deux, j’ai donc créé deux virtuels, deux groupes de scripts en plus du scénario et de l’interaction utilisés pour réveiller l’application pour exécuter mes ordres.

Encore une fois, je ne vais pas détailler la configuration côté Android car le forum ainsi que l’aide de l’application le font déjà très bien mais je vais me focaliser sur la configuration dans Jeedom.

J’ai tout d’abord créer deux scripts. Chaque script permettra à Jeedom de faire parler (mais aussi faire redémarrer) JARIVS@Home sur chaque terminal Android de manière indépendante.

scripts-main

Derrière chaque script, il y a pour le moment 2 commandes. Attention, les commandes ne devant pas porter le même nom entre les différents scripts, il faut bien veiller à les différencier sinon Jeedom refusera de les enregistrer.

scriptjarvis

Il faut alors configurer chaque commande avec le type script, type et y mettre la requête http qui va bien avec l’adresse ip du terminal en question.

Ici, j’en ai deux, une pour redémarrer et une pour faire parler le terminal.

Ces commandes pourront alors être utilisée dans des scénarios ou des interactions.

Ensuite, il faut créer un virtuel par terminal pour pouvoir avoir l’état visible dans le Dashboard de Jeedom de chacun d’eux.

La aussi, il faut bien avoir des noms différents pour éviter des doublons.virtuel-etat

Cela permet donc de pouvoir récupérer l’état de chaque terminal avec l’ID de la commande state en configurant l’application Android comme décrit sur le forum de Jeedom.

statut-dashboard

Pour rappel, il faut faire bien attention au mot-clé que vous allez utiliser car « Jarvis » est reconnu « Jarvi » sur mes deux terminaux et j’avais 10% de reconnaissance du mot clé. J’ai donc changé de nom (ce qui veux dire qu’il faut également changer la demande de l’interaction qui permet le réveil. Le mieux est d’utiliser le TTS pour s’assurer que le mot-clé à utiliser est bien rendu par le terminal.

Maintenant, aussi bien avec l’un que l’autre, mes deux terminaux envoient et reçoivent bien les informations de Jeedom.

Voici un exemple d’interaction que j’ai écrite pour que JARVIS@Home me donne l’heure si je lui demande:

interact-heure

Je me tâte pour un troisième terminal mais j’attends un peu pour voir à long terme si tout cela fonctionne bien.

Je prépare un article sur mon expérience sur le déplacement de partition de boot pour Jeedom sur un disque SSD externe et l’intégration du multiprise BroadLink que j’espère recevoir très bientôt.

 


Poster un commentaire

La bonne surprise de JARVIS@Home

Comme expliqué dans mon article précédent, j’ai donc fait mes premiers pas avec Jarvis@Home en utilisant un terminal Alcatel (vu comme un HUAWEI sur ma freebox).

Cela fonctionne assez bien malgré les quelques fois où JARVIS n’est pas réveillé au premier appel.

La documentation sur le forum Jeedom est assez claire et l’aide de l’application sur le terminal Android est également bien utile.

Une belle surprise de cette application est la présence du TTS directement utilisable en exécutant des requêtes HTTP (expliquées aussi dans l’aide de l’application).

Donc, Jarvis@Home transforme tout terminal Android compatible en un appareil permettant le pilotage par la voix de votre domotique mais également de recevoir des messages vocaux.

Cela donne une autre dimension à l’application et met au placard les Karotz et Nabaztag (surtout que l’Openkarotz ne fonctionne plus en TTS et qu’ils avaient tous les deux toujours besoin d’un accès à des serveurs sur le net).

Je vois un bel avenir pour cette application et j’espère trouver des terminaux compatibles pour avoir JARVIS dans plusieurs pièces. 


Poster un commentaire

En attendant la suite

En attendant de pouvoir avancer plus loin dans la sécurisation du Jeedom pour palier à la maladie des cartes SD, je continue à explorer le forum de ce dernier afin d’y trouver des informations qui pourraient m’intéresser.

Tout d’abord, j’ai procédé à l’installation d’un Jeedom dans une machine virtuelle sous VMWare afin de pouvoir tester quelques plugins sans plomber mon installation… J’aurais du faire cela depuis bien longtemps.

L’opération n’est pas très compliquée:

  • Téléchargement de l’image de Debian 8 en netinstall
  • Suivre cette petite procédure (par à jour mais toujours fonctionnelle)

Comme pour le RaspBerry, l’installation de Jeedom prend entre 20 et 30 minutes et après cela, on peut tester sans problèmes des plugins ou des scénarios.

Enfin, je n’ai toujours pas laissé tomber l’idée de la commande vocale de Jeedom. J’avais d’abord tester le projet Jarvis qui consistait à installer un second Raspberry avec un peu de matériel supplémentaire. Au vu des recherches effectuées, je trouvais l’investissement un peu trop important pour un résultat incertain.

J’avais donc ensuite trouvé une application sous Android (VocalDom) qui utilise le synthèse et la reconnaissance vocale de Google pour fonctionner. Pratique, mais il est nécessaire de « tapoter » sur l’application pour pouvoir donner un ordre.

C’est ce matin que je suis tombé sur une nouvelle application (toujours sous Android) appelée Jarvis@Home. Proche de VocalDom, elle permet en plus de pouvoir « réveiller » Jarvis par la voix et pas par le toucher mais aussi d’utiliser la reconnaissance vocale offline (donc sans internet). Elle a d’autres fonctions intéressantes pour lesquelles je dois encore faire des essais mais j’ai déjà activé par exemple la possibilité de voir l’état de Jarvis dans Jeedom, c’est-à-dire, savoir s’il est prêt à recevoir des ordres ou pas.

Une version gratuite, limitée, existe et permet de faire tous les tests de base pour s’assurer que la reconnaissance vocale fonctionne bien avant d’acquérir la version payante à 1.99eur.

Je vous invite à suivre le tutoriel sur le forum Jeedom.

Je vais donc dédier une petite tablette Android à cette tâche et je vous ferais mes retours très prochainement. Ce sera très vite car toutes les interactions créées pour VocalDom sont aussi effectives pour Jarvis@Home.

En attendant, voici une petite vidéo postée par le créateur de l’application.

Il semble qu’elle peut aussi fonctionner avec d’autres logiciels de domotique.