La Geek Attitude

A la recherche de solutions pour améliorer le quotidien

A la recherche d’une sécurisation WAF pour Jeedom

Après la corruption de la carte SD en décembre dernier, je tente de trouver une solution pas trop chère pour que ma domotique ne me plombe pas mes nuits à cause d’une question quotidienne: Fonctionnera-t-elle toujours demain?

Comme décrit dans deux de mes derniers articles, plusieurs solutions sont possibles et j’ai actuellement choisi la moins chère, à savoir, avoir une réserve de cartes SD de même capacité pour y implanter l’image de mon installation.

L’idée est de me permettre de simplement changer la carte, redémarrer le Raspberry et pouvoir utiliser Jeedom directement et atteindre le Wife Acceptance Factor si cela arrive quand je ne suis pas là.

Ma première étape a été d’acheter 2 cartes SD de 8Go, plus n’étant pas nécessaire.

La seconde a été de refaire une installation de l’image initiale car la carte actuelle est de 64Go et donc impossible de la copier sur celle de 8Go. Dans la précipitation, j’avais pris la carte de ma caméra pour remettre Jeedom en route avec les conséquences expliquées précédemment.

La troisième a été de recharger un backup de mon ancienne carte sur la nouvelle après que l’installation automatique de Jeedom soit terminée. Je me suis rendu compte que le fichier de backup avait été automatiquement dézippé et c’est pour cela que mon backup avait été refusé par Jeedom lors de la corruption de ma carte… J’aurais pu restaurer le fichier si je l’avais zippé avec gzip, disponible nativement sur OSX… Mais pas de regrets vu que j’ai mieux organisé le Jeedom par rapport à la précédente installation.

Ensuite, j’ai fait une image de cette carte sur mon Mac en utilisant l’utilitaire de disque pour la réinstaller sur la seconde carte SD « de secours » et rebooter le Raspberry afin de m’assurer qu’elle fonctionne. Étant sur Mac, j’utilise l’application gratuite ApplePI-Baker, aussi bien pour la création de l’image que pour la restauration.

Donc à présent, j’ai une carte mémoire de rechange et une image pour pouvoir préparer une nouvelle carte avec la configuration minimum pour remettre en route le système. Les deux ont été testées et ça fonctionne nickel.

Cela m’aura coûté 16€ pour deux cartes SD de 8Go et un peu de temps pour mettre la procédure en place… A voir comment ça va se passer dans les mois qui viennent et j’aviserai l’investissement dans un NUC ou une Jeedom SMART si cela ne me convient pas.

Il n’empêche que je vais tester sur un second Raspberry une installation sur un disque SSD ou autre.

Suite au prochain épisode.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 8 janvier 2017 par dans domotique, raspberry, et est taguée , , .

Archives

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :