La Geek Attitude

A la recherche de solutions pour améliorer le quotidien

Raspberry / Razberry, acte 1

Après un faux départ le jour de réception du colis parce que le clavier du Mac ne pouvait pas être connecté à cause du détrompeur ( merci Apple ), je me lance dans la mise sur le réseau du Raspberry après avoir suivi les instructions de montage du boitier RaspBerry et de la carte fille Z-Wave pour la domotique.

Le RaspBerry est fourni avec Noobs pré-installé sur la carte SD et tout démarre sans problème. 

Connecté à ma freebox, le RaspBerry reçoit son adresse ip et je télécharge le package pour la carte fille z-Wave.

Malheureusement, impossible de détecter la carte fille même après avoir suivi les FAQ du site razberry.z-wave.me. La carte ne semble pas être défectueuse car les leds s’allument 1 seconde puis s’éteignent.

Quelques messages d’erreurs apparaissent dans les logs mais après un redémarrage, plus d’erreurs mais dans l’interface expert, impossible de voir la carte fille.

Je décide donc de télécharger l’image Razberry avec l’os et le package z-wave inclus…. Pas de bol, le Raspberry ne boote plus.

Je ne me démonte pas… Je tente alors de télécharger l’os Raspbian pour repartir de zéro.

Après cette installation, je récupère mon Raspberry et je remarque que le Bluetooth est présent, chose que je n’avais pas… Et miracle, après installation du package razberry, l’interface reconnait la carte fille.

Je conseille fortement d’utiliser le terminal au premier boot pour exécuter le raspi-config pour booter en mode commande et pas graphique, inutile car le Raspberry peut être accessible via Putty à partir d’un autre ordinateur.

Autre point, le protocol SSH est actif par défaut et il vous sera impossible de vous connecter via le réseau sans renouveler les clés. Une petite recherche sur le net sera nécessaire. Sous Mac OSX, il faut ouvrir le terminal et lancer la commande ssh-keygen -R adresse ip du serveur.

Après la procédure est assez simple en utilisant mode expert où il faut démarrer l’inclusion et pousser 3 fois sur le voyant du périphérique ( pour moi, c’est un dimmer popp ) pour qu’il apparaisse.

Enfin, dans l’application Smart Home, ce périphérique est visible et assignable à une pièce qui aura été créée, dans mon cas, le salon.

J’ai également cherché une application smartphone pour piloter tout ça du téléphone ou de la tablette ( iOS je précise ): Home Control fait le job.

Publicités

2 commentaires sur “Raspberry / Razberry, acte 1

  1. PypeBros
    25 mai 2016

    rien de tel que la ligne de commande. Bonne chasse avec ton raspberry (blam ba lam)

    J'aime

    • Didier Rombauts
      25 mai 2016

      Cela avance plutôt pas mal… J’ai eu du mal avec l’accès via SSH hier mais tout est en ordre.
      J’attaque maintenant l’installation d’un CMS pour créer un système d’affichage de ma consommation électrique de la maison.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 24 mai 2016 par dans consommation, domotique, raspberry, et est taguée , , .

Archives

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :